Dos de cabillaud à la crème de coco

Hier, j’ai acheté un beau dos de cabillaud que j’ai choisi de cuisiner ce dimanche.

J’étais en panne d’inspiration, je savais juste que je voulais faire une recette un peu exotique pour oublier la grisaille du jour. Après avoir regardé dans mes placards de quoi je disposais, j’ai ensuite consulté des livres de recettes. Souvent, je fais l’inverse, je choisis la recette et après j’essaie de m’adapter en fonction de ce qu’il y a dans mon frigo ce qui fait parfois des plats qui n’ont rien à voir avec la recette de départ.

J’ai quand même un bon fond d’épicerie et surtout toutes sortes d’herbes ou d’épices sans compter les aromatiques du jardin.

Tout ça pour vous dire que n’ayant rien trouvé dans mes bouquins, je me suis rabattu sur Mr Google qui m’a trouvé LA bonne recette sur le blog crazyoven.com, un blog culinaire pas si fou que ça que je découvre aujourd’hui.

Je vous donne le lien pour la retrouver :

Dos de cabillaud crème de coco et gingembre, prêt en 30 minutes

Et miracle je l’ai presque suivi à la lettre

Ingrédients (pour 2/3 pers)

500 g de dos de cabillaud

1 oignon blanc, 1 oignon jaune

1 grosse carotte

5 cm de gingembre frais

1 gousse d’ail

1 cuillère à café de curcuma en poudre

20 cl de crème de coco

sel, poivre, un petit piment, huile d’olive

Préparation

Faire revenir les oignons émincés dans 2 cuillères d’huile d’olive, ajouter la carotte coupée en fins bâtonnets. Laisser cuire quelques minutes.

Ajouter le gingembre épluché et coupé finement, la gousse d’ail émincée, le curcuma et la crème de coco, sel et poivre. Feu doux pendant 10 min .

Couper le cabillaud en tranches, les saler et les poivrer et les ajouter au reste de la préparation. Cuire 10 min supplémentaires en retournant le cabillaud une fois délicatement.

Attention à ne pas trop cuire le poisson qui doit rester nacré

Pendant ce temps faire cuire du riz blanc à la créole. Comme il me restait une banane plantain très mûre, je l’ai mise à cuire avec le riz (même temps de cuisson :15 min) et servie avec le poisson.

Comme je trouvais que ce n’était guère épicé, j’ai ajouté la moitié d’un petit piment blanc. Et puis avec tous les piments que nous avons récoltés, il faut bien leur trouver une utilisation ! J’en mets avec parcimonie, car j’ai un peu peur du résultat vu la force du produit.

J’aurai peut-être dû mettre du piment antillais encore plus fort, mais je n’ai pas osé.

Au moment de servir, parsemer de coriandre fraîche. Si vous n’en avez pas du persil ou de la ciboulette feront très bien l’affaire, c’est moins exotique, c’est tout.

Trois rondelles de banane, du riz moulé et de la coriandre

Nous avons tous les deux bien aimé cette recette. Le curcuma (très bon pour la santé) et le gingembre (stimulant) agrémentent bien ce plat qui finalement est plutôt doux .

Un petit clin d’œil à Christophe qui nous suit depuis la Guadeloupe et qui nous aide pour la partie technique du blog.

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enter Captcha Here : *

Reload Image