La fin des haricots

Il fallait bien que cela arrive, après deux mois de cueillettes régulières, nous avons donc mangé les derniers haricots frais. Faute de place, je n’en avais pas resemé fin juillet.

les haricots ont été arrachés et laissés sur le sol avant d’être hachés grossièrement au fil (taille herbe)

J’ai aussi nettoyé la parcelle adjacente (fenouil grec et persil dont j’ai récupéré des graines) Ce matin j ai repoussé le maximum de paillage contre les carottes, décompacté entre les rangs à la fourche et égalisé les buttes des haricots au râteau.

Et on plante directement les salades dans cette belle terre bien meuble.

Le plantoir est un reste de piquet de tomate qui a servi à poser ma station météo. Les plants de salades sont étêtés et le pivot est raccourci.

Dans une parcelle en face ou étaient les melons, j’ai aussi enlevé le paillage pour semer de la mâche.

Plus loin des radis d’hivers noirs et roses et des navets de Nancy. À gauche des chicorées pas tout à fait pommées, en les attendant nous mangeons de la laitue à couper.

Un mélange de verte et de rouge, elle est entourée par du persil frisé et des carottes.

Cela donne envie d’une petite salade.

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire