Balade dans le Morvan

C’est la pleine saison des poires, nous en avons eu quelques unes sur notre unique poirier mais elles sont d’une part pas mûres (tout en  commençant à pourrir)et d’autre part pas terribles car granuleuses. Aussi quand Andrée et Gilbert nous ont proposé de venir en cueillir chez eux car ils en avaient des quantités, nous ne nous sommes pas fait prier.
Malgré les nombreux virages de la route, nous avons pu apprécier les superbes paysages du Morvan surtout avec les couleurs de l’automne.

Une rencontre

Dès l’arrivée un petit café avec une très bonne tarte (aux poires ,bien sûr) et  hop, à la cueillette.
Il a fallu se méfier des « culs jaunes » très nombreux qui tournaient au milieu des poires tombées . Ce sont des frelons beaucoup plus gros que des guêpes et dont la piqûre est très douloureuse, Gilbert ne dira pas le contraire…Il ne nous a pas fallu très longtemps pour remplir trois grands seaux.

La récolte

Ensuite comme un châtaignier nous tendait les bras ,nous n’avons pas pu repartir sans quelques kilos de châtaignes. Elles ne sont pas bien grosses mais elles seront sûrement très bonnes.

Avant de repartir avec le coffre plein, nous avons fait quelques photos.

J’ai déjà fait deux gâteaux  avec ces poires : une flognarde et un cake  poire- chocolat mais pas de recette pour vous aujourd’hui ,j’essaierai un de ces jours de tester le « pâté aux poires » dont Andrée m’a gentiment expliqué la recette  que je ne connaissais pas .

Une part de flognarde aux poires
Cake poires et pépites de chocolat

Donc soyez fidèles, ça ne devrait pas tarder car les poires n’attendront pas Noël.

Chevaux Connemara dans le Morvan

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire