La serre

La serre construite il y a 5 ans abrite depuis mes cultures de tomates. Elle n’est pas très grande (4 / 2) mais j’en suis très content. Je ne traite plus du tout depuis. Cette année, après un engrais vert à base de trèfle incarnat et d’avoine que j’avais semé en novembre, j’ai préparé le terrain avec un apport de terreau de fumier et de compost fourni par mon composteur (merci John). Début avril mes semis déjà repiqués en pots ont été mis en place. Quatorze pieds de tomates (2 Cornues des Andes, 4 Rose de Berne, 4 Noires de Crimée, 2 Ananas jaune et 2 hybrides Pyros) ont été plantés, le reste des plants ont été donnés. À côté contre la bâche, des piments (graines provenant de La Réunion offertes par  mon fils Christophe  ) ont été repiqués.Seize plants élevés comme les tomates sont mis en place quelques jours après celles-ci (Cabri, Blanc, Achards, Oiseaux, Thaï, Cloche et Martin). Au fond, devant la porte S/O protégé par un brise-vent, un pied de concombre a été repiqué. Dans les intervalles, entre les tomates des pieds d’ œillet d’inde et de basilic ont été replantés. Un peu de diversité dans huit mètres carrés ne nuit pas !

La serre est aussi utilisée pour abriter toutes sorte s de semis et repiquage. Au printemps il y a des pots, godets, barquettes de plants partout.

Les tomates mûrissent bien, nous en mangeons depuis début juillet, et nous avons déjà récolté une dizaine de concombres.

Fleurs de piment Thaï et piments en formation.

Piment Blanc, fleurs et fruits en formation. Aujourd’hui tous mes pieds sont en fleurs ou plus.

Belle diversité sur huit mètres carrés.

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire