Biscuit de Savoie Michalak à la fleur d’acacia

En ce moment, je suis à fond dans les recettes à l’acacia.

Normal, c’est la pleine saison de la floraison, en tout cas chez nous, dans le charolais mais  celle-ci ne dure jamais très longtemps. Cette année, c’est bon car il n’y a pas de pluie ce qui d’ailleurs désole Grelinette car rien ne pousse au potager…

J’ai déjà fait des beignets (2 fois), des crêpes, un gâteau yaourt à l’acacia,  du sirop  (http://grelinetteetciboulette.fr/index.php/2019/05/29/sirop-acacia-rhubarbe/) et maintenant le biscuit de Savoie .

Ce biscuit est extrait du livre « Tout Michalak  » que mon fils Matthieu m’a offert il y a 2 ou 3 ans. Je suis loin d’avoir essayé toutes les recettes, il doit y en avoir au moins 200. La recette tirée du livre est  seulement celle du biscuit mais les fleurs d’acacia c’est moi!!

S’il y a une chose que j’ai retenu de ce livre et que j’accomplis maintenant scrupuleusement pour toute ma pâtisserie c’est tout peser. Auparavant,  je faisais confiance à mon verre mesureur maintenant la balance l’a remplacé .

Je vais changer mes habitudes  et ne  pas trop adapter la recette car,  Michalak n’a pas dû donner des indications approximatives, vous ne pensez pas ?

Ingrédients (pour 12 personnes)

  • 100 g de jaunes d’œufs (env 5)
  • 210 g de blancs d’œufs (env 7) à température ambiante
  • 180 de sucre semoule
  • 55 g de farine T 55
  • 50 g de fécule de maïs
  • 50 g de fécule de pommes de terre
  • 5 g de levure chimique (1/2 paquet)
  • 2 gousses de vanille
  • 1 pincée de fleur de sel
  • 100 g de fleurs d’acacia ( Michalak , lui, met le zeste de 3 oranges)

Préparation

  • Lavez, séchez les fleurs d’acacia, enlevez les tiges et les  parties vertes.

 

  • Fouettez les jaunes d’œufs et 120 g de sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne mousseux

 

    • Ajoutez à ceux-ci les poudres tamisées (la farine, les deux fécules et la levure ) Je n’avais pas de fécule de pommes de terre, j’ai donc mis 100 g de maïzena.
    • Ajoutez aussi la pulpe des gousses de vanille et les fleurs d’acacia.
    • Au batteur, battez les blancs avec le reste du sucre (60 g)et la fleur de sel.

Michalak précise dans sa recette qu’on peut mettre le sel et le sucre dès le départ et que cela ne gênera pas le foisonnement. Je l’ai donc fait et effectivement mes blancs ont bien monté quand même. Il est fort quand même ce Michalak…

  • Préchauffez votre four à 220 °
  • Beurrez et sucrez le moule. j’avais un moule anti-adhérent mais j’ai bien beurré quand même car j’ai déjà eu des surprises.

  • Incorporez délicatement les blancs  à la première préparation

  • Garnir le moule jusqu’au 3/4 à peu prêt. J’ai dû mettre un peu de pâte dans un autre moule car le mien  était trop petit . Cela fait un assez gros biscuit.

 

  • Enfournez et baissez immédiatement la température  à 160 °
  • Laissez cuire 20 minutes.Contrôlez la cuisson en piquant une lame de couteau au centre du gâteau, elle doit ressortir sèche.

 

    •  Le biscuit a un peu débordé du moule

Ce biscuit est indiscutablement d’une texture très moelleuse . Il accompagnera  bien une salade de fruit, une crème anglaise, une mousse au chocolat.

Les fleurs d’acacia lui donnent un peu d’originalité et un goût délicat .

Une idée de décoration naturelle (et comestible)

J’avais apporté ce biscuit à notre fête des voisins. Mon voisin Manu m’a dit que c’était une tuerie mais il est très sympa !  La barre est haute car  mes voisines sont de très bonnes pâtissières et on a envie de goûter à tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enter Captcha Here : *

Reload Image