Le vin de bouchure ou vin d’épines

Vous vous demandez peut-être quelle épine peut bien produire du vin et bien aucune à ma connaissance. Ce titre fait référence à un apéritif à base de vin qu’on affectionne dans le Charolais et dans d’autres régions de France comme la Vendée où ils ont des équivalents appelés épinette ou trousse pinette .

Il est vrai que  nos deux régions sont des pays de bocage avec donc des haies ou bouchures chez nous, un habitat dispersé et des coutumes proches.

Le vin de bouchure est encore couramment préparé dans le coin mais chacun a sa recette qu’on se transmet entre proches, qu’on compare avec celle du voisin ou du cousin.

Il faut attendre le mois de mai pour cueillir les jeunes pousses d’épines à la fin de la floraison de l’épine noire ou prunellier. Cet arbuste est celui qui donne les prunelles à l’automne ou (plosses dans le patois charolais)

les pousses ne sont pas encore bien vertes.

On cueille donc les premières pousses du printemps quand elles sont encore très tendres

Déjà, le plaisir est dans la cueillette, car les rameaux ont une bonne odeur de noyau, d’amande, très agréable.

Pour 9 bouteilles de vin d’épines:

Entre 400 et 500g de jeunes pousses d’épines

6 l de vin rouge assez corsé (12,5 ou 13°)

1kg de sucre

1l de « goutte »(marc, goutte de prunes, eau de vie pour fruits…)

Préparation

Laver et sécher les pousses pour éliminer les poussières et les petits insectes.

Écraser légèrement les rameaux sur une planche pour qu’ils libèrent plus leurs arômes.

Mettre les rameaux écrasés, le vin et le sucre dans un récipient adapté (en terre si vous avez).Il faut que les rameaux soient bien immergés dans le liquide.

Laissez macérer une semaine. Remuer tous les jours en  vérifiant que le sucre est bien fondu et que les feuilles baignent bien dans le vin

Au bout de ce temps, égouttez soigneusement et pressez les rameaux pour exprimer tous les bons parfums

Au liquide obtenu, vous rajoutez la « goutte ». Mélangez bien

Le filtrage final

Il ne vous reste plus qu’à mettre en bouteilles bien fermées et à patienter.

Au bout de 3 mois environ, vous pouvez goûter, mais il est préférable d’attendre un peu plus, votre vin d’épines n’en sera que meilleur. Il peut patienter un an ou plus dans un endroit frais (cave).

C’est un apéritif léger, à servir bien frais .

Il peut aussi être réalisé avec du vin blanc ou rosé .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enter Captcha Here : *

Reload Image