Planter les « treuffes »

Aujourd’hui 26 avril  à 14h15 la lune descendante passait  de jour fruit à jour racine. On y croit ou pas, mais il n’y a pas de mal à suivre ce calendrier lunaire si on en a la possibilité. Donc, jour racine, c’est le bon moment pour planter les pommes de terre. Il y a encore des risques de gelées mais en raison de vacances proches, impossible d’attendre plus. Le prochain jour racine est le 6 mai, trop tard pour moi .

A 14h00, je  prépare les rangs  (à noter que cette parcelle de 18m/1.5 a été créée à l’automne 2016 avec une lasagne (sans carton!) sur du terrain très argileux, après une bonne récolte de pdt en 2017  (voir article: les patates) et une culture d’engrais vert  difficile vu le sec de la fin d’été passé) Après fauchage, j’ai ajouté une bonne couche de terreau récupéré dans le bois sur une place de stockage et une couche de fumier de lapin pailleux. Le visuel  est pas mal, mais il n’y a que 10/15 cm de bon terreau, en dessous la glaise est là, bien collante, bonne pour faire des pots.

Puis, à 14  h 15 précise, j’ai commencé à planter mes « treuffes » : 2 variétés  (chérie et safrane) dont les plants ont été récupérés à la récolte l’année passée, environ 40 pieds de chaque. Les chéries sont dans le style des charlottes mais rouges (les charlottes ne se plaisent pas dans mon terrain) La safrane est une grosse blanche pour la purée et la soupe assez peu sensible au mildiou. Cela fait plusieurs années (je touche ma tête en bois)  que  je n’ai pas eu de problèmes de mildiou  sur les pommes de terre, aucun traitement, même pas un coup de bouillie bordelaise. Je n’ai pas non plus de doryphores et ça c’est super

Une autre variété,  la désirée (  tardive rouge de très longue conservation) une vieille pomme de terre très bonne et productive. J’en ai acheté un sac de 3 kg en petit calibre (un peu plus de 100 plants) en février et mis à germer en cagettes au frais et sans trop de lumière. Et puis j’ai aussi quelques plants (15) d’une variété donnée par mon fournisseur (j’ai pas gardé les sachets, pas de nom, assez bêta !)

En tout environ 220 pieds, de quoi, si tout va bien, se gaver de purées, gratins dauphinois, pommes sautées, etc.

les plants bien espacés

et on recouvre le tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enter Captcha Here : *

Reload Image