Beignets boules de Berlin

Extrait d’un livre génial que j’ai déjà depuis plusieurs années (offert pour un Noël par mon fils Matthieu) :Il s’agit de « Pains Gourmands » édition Larousse écrits par un boulanger passionné Richard Bertinet. Ce livre, accompagné d’un  DVD, outre des recettes, donne des conseils sur les ingrédients, les outils et surtout le savoir faire. Après l’avoir lu, vous n’avez qu’une envie vous lancer dans la boulange!

C’est toujours ses recettes  que je choisis pour ma pâte à pizza, ma pâte à pain. Les proportions sont impeccables .

Je reparlerai sûrement  de ce livre à l’occasion d’autres recettes .

Cette année, j’ai loupé Mardi Gras (qui était très tôt :le 13 février) mais ça ne m’a pas empêché de faire des beignets et puis le temps se prêtait à un dessert bien riche et réconfortant à souhait. Je vous donne la recette pour 30 beignets, mais j’ai fait une fois et demi la dose et j’ai eu  une cinquantaine de beignets qui ont vite disparu. Si vous avez des enfants, prévoyez large…

Pour 30 beignets

  • 250g de lait entier
  • 15g de levure fraîche
  • 500g de farine à pain (type 55)
  • 60 g de beurre doux
  • 40g de sucre en poudre
  • 10 g de sel
  • 2 gros œufs
  • huile de friture
  • sucre poudre
  • cannelle (facultatif)

Réalisation de la pâte

Faites tiédir le lait dans une casserole jusqu’à une température de 30° environ .

Dans le bol du robot, mettez la farine  la levure bien émiettée, le lait tiède et le beurre ramolli .

Mélangez légèrement (vitesse lente) avec le crochet pétrisseur puis ajoutez le sucre, le sel et les œufs . Mélangez de nouveau pendant 2 min

Augmentez alors la vitesse d’un cran et pétrissez pendant 6 à 7 min.

Lorsque la pâte est bien homogène et bien élastique, vous devez  la laisser reposer. Pour cela, farinez un récipient creux, déposez-y la pâte et recouvrez d’un linge .

Au bout d’une heure, retournez le pâton sur un plan de travail légèrement fariné et façonnez des petites boules d’environ 30 g. Le mieux est de les peser pour avoir des boules homogènes (sauf si vous avez le compas dans l’œil) .

Faites des boules bien serrées, il est trop long d’expliquer le façonnage des boules (2 pages du livre + Photos). En gros, il faut aplatir chaque boule avec la paume de la main puis rabattre la pâte vers le milieu, presser  avec la base de la main pour souder et recommencer. Finir en roulant la pâte sous la paume pour avoir une belle boule avec la soudure en dessous. C’est nettement la partie la plus longue de la recette.

les beignets sont prêts à lever

Disposez ces boules sur une plaque de four légèrement graissée et farinée ou comme moi sur un tapis ou une feuille de cuisson. Espacez les suffisamment  car elles vont gonfler !

Couvrez la plaque d’un linge et laisser lever dans un endroit chaud au moins 45  min.Les boules vont doubler de volume.

Chauffez l’huile à 180 ° et déposez-y  vos boules par 3 ou 4. Dès que les boules commencent à prendre couleur (30 sec env) retournez-les pour les faire cuire de l’autre côté .

https://youtu.be/IKoKulJ_NpM

Sortez-les avec une écumoire et déposez les sur du papier absorbant .

Quand tous les beignets sont cuits, préparez une assiette avec un mélange de sucre en poudre et de cannelle (j’ai mis un peu de sucre glace également) et roulez chaque beignet dedans .

Vous pouvez les déguster nature ou garni avec de la confiture (traditionnel) mais aussi de la compote, une crème pâtissière, du chocolat fondu …

Pour les garnir, j’utilise une poche à douille. On introduit la douille dans le beignet et on pousse. Comme ces beignets sont assez denses, il ne rentre pas une grosse quantité de confiture, mais on peut faire 2 trous!

C’est trop bon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enter Captcha Here : *

Reload Image