Marmelade d’oranges épaisse

Quand on a un excédent de fruits, un bon moyen de ne pas les laisser perdre c’est de faire des confitures. L’été, c’est gelée de framboises, gelée de cassis,confiture de fraise, etc. Mais, s’il y a bien une confiture que nous apprécions, Dom et moi, c’est  la marmelade d’oranges. Je n’en fais pas souvent car c’est assez long et il n’est pas toujours facile de trouver des oranges amères et bien sûr pas d’oranger sous le ciel Charolais mais qui sait avec le réchauffement climatique  !

Ma recette est inspirée de “l’art des bonnes confitures “d Armelle de Moucheron. Je l’ai déjà faite plusieurs fois et elle se conserve très bien .

J’ai trouvé dans mon magasin de fruits préférés aussi bien des oranges amères que des bergamotes et des oranges tropicales .

La bergamote, je ne connaissais pas, à part le thé à la bergamote, cela  ne me disait rien, j’ai même dû demander à un vendeur quel fruit c’était. Il y avait aussi des oranges tropicales en promo (0,85€ le kilo)je n’ai pas vérifié d’où elles venaient mais le producteur n’a pas dû gagner grand-chose!

J’ai aussi vu des cédrats (c’est ce que je cherchais en fait, mais je n’en ai pas pris cette fois, j’y retournerai bientôt et je vous donnerai ma recette de cédrat confit :un délice!)

Pour 8 pots de marmelade (de 350g)

En principe, il est préférable pour avoir une marmelade équilibrée de mettre moitié oranges amères, moitié oranges  douces.

Évidemment, j’ai utilisé ce que j’avais acheté dont une bergamote (pour voir).

J’avais donc 1,5kg d’agrumes

  • 4 oranges amères ou bigarades
  • 3 oranges tropicales ou autres oranges douces type maltaise
  • 1 bergamote

1,5 kg de sucre cristal

 1 l d’eau

  • première étape de la préparation :laver et brosser les fruits (bio de préférence)
  • Les mettre dans une cocotte avec le litre d’eau et faire bouillir à couvert pendant 1 h .
  • Laisser reposer toute une nuit dans l’eau.Les oranges deviennent toutes molles.
  • Réserver l’eau de cuisson, couper les fruits et mettre de côté tous les pépins (les oranges amères en ont énormément)
  • Mettre les pépins dans une gaze nouée (le nouet)

  • Les bigarades en particulier sont gorgées d’eau, il faut les presser entre les doigts au-dessus de la cocotte avant de les couper.
  • Couper chaque fruit (écorce comprise) en quartier puis en  en tous petits morceaux
  • Verser le sucre et l’eau de cuisson dans une bassine à confiture, faire un sirop en portant doucement à ébullition, maintenir celle-ci pendant 5 à 6 min
  • Verser les fruits hachés dans le sirop avec le nouet.
  • Laisser bouillir environ 1 h
  • Vérifier la prise en déposant une goutte de sirop sur une soucoupe bien froide. Elle doit se figer rapidement
  • Remplir aussitôt des pots bien propres et secs avec la marmelade.Y aller progressivement pour éviter que les pots n’éclatent sous l’effet de la chaleur
  • Laisser les pots refroidir avant de les refermer.

Une réponse sur “Marmelade d’oranges épaisse”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enter Captcha Here : *

Reload Image