Pâté Morvandiau aux poires

D’abord merci à Andrée de m’avoir confié sa recette mais aussi de m’avoir offert les poires .
Je ne connais pas la variété, elle non plus peut-être mais comme dit ma maman ce sont de vraies poires avec un bon goût de poires qui se conservent assez bien et pourtant c’était des fruits tombés.  En théorie,  je n’aime pas trop les poires surtout celles qu’on achète au supermarché toutes dures, jamais mûres ou déjà pourries. Celles-ci sont légèrement granuleuses mais pas trop, sucrées et juteuses. Enfin, excellentes .

Elles proviennent d’un village du Morvan d’où le titre ! On y a gagné en plus une bonne balade automnale où nous avons fait de belles rencontres.

J’ai donc fait ce pâté sur les indications d’Andrée, mais je n’en avais jamais vu avant, ni mangé d’ailleurs.
Ce que j’ai fait est simple et délicieux mais était ce le résultat attendu ? J’attends les commentaires des  connaisseurs
J’ai légèrement modifié la recette pour mieux me l’approprier .

Pour un pâté, il vous faudra :

  • 4 belles poires
  • 2 grands verres de vin rouge un peu corsé
  • 2 rouleaux de pâte feuilletée
  • 2 c à s de sucre en poudre
  • 10 cl de crème
  • 1  jaune d’œuf
  • 1 c à c de cannelle

Préparation

  • Éplucher les poires et les couper en tranches .
  • Les mettre dans un plat et les recouvrir avec le vin rouge.
  • Laisser l’ensemble mariner pendant plusieurs heures (par exemple 1 nuit au frigo)

Le lendemain

  • Disposer une des pâtes dans une tourtière. La piquer avec une fourchette pour qu’elle ne gonfle pas
  • Étaler les poires égouttées sur la pâte. Le vin a été presque tout absorbé.

  • Saupoudrer les deux cuillères de sucre et la cannelle
  • Mettre le deuxième rouleau de pâte sur le dessus et bien souder les bords afin qu’il n’y ait pas de jus qui s’échappe
  • Dorer le dessus avec un jaune d œuf
  • Faire une petite cheminée au milieu de la tourte pour que la vapeur puisse sortir

  • Cuire au four à 180 ° pendant 40 min

A  la sortie du four, quand le pâté est encore chaud, faire couler la crème froide par la petite cheminée, elle va se répartir dans toute la tourte.

Très bonne tiède, cette tourte (ou ce pâté) est peu sucrée. On peut l’accompagner d’une boule de glace ou d’un peu  chantilly .

Mes variantes à la recette d’Andrée : elle ne met pas de cannelle, mais j’avais envie d’ajouter une épice, j’aurai aussi pu mettre du gingembre pour apporter une petite note piquante. Elle met aussi la crème directement avec les poires  avant la cuisson, moi, j’ai voulu faire comme je fais pour les pâtés aux pommes de terre, c’est-à-dire l’ajouter après cuisson .

À vous de choisir, bonne dégustation et si vous en avez l’occasion allez découvrir le Morvan (à  la saison des poires ou …des champignons  mais ouf, c’est la même)

Suite à de nombreux commentaires de connaisseurs et de connaisseuses sur Facebook, j’ai voulu refaire ce pâté aux poires dans les règles de l’art (enfin en suivant les avis majoritaires, car il y a des variantes).

Eh bien, je me suis régalée une deuxième fois .

Voici mes modifications : d’abord j’ai fait ma pâte à tarte

Une pâte brisée avec 200g de beurre, 400g de farine, 10g de sucre, 6g de sel et 150g d’eau. J’en ai eu pour mes 2 abaisses et même largement, car j’ai  pu refaire un petit pâté pour 2 .

Une pâte maison c’est quand même meilleur!

Et puis surtout, j’ai mis une bonne cuillère de poivre sur les poires (j’avais du poivre long très légèrement acidulé et sucré). Il semblerait que le poivre soit un élément essentiel de la préparation donc il aurait été dommage de passer à côté .Il donne du piquant et de l’originalité à la recette .

le deuxième pâté avec du poivre cette fois!

Merci aux Morvandiaux d’avoir partagé cette recette. Il aurait été dommage de passer à côté. J’allais oublier oublié la « goutte « de poires qu’on peut ajouter dans la marinade ou directement dans le pâté avant de refermer.

Quand je vous disais qu’il y avait des connaisseurs…

 

 

 

4 réponses sur “Pâté Morvandiau aux poires”

  1. Bonjour je suis pâtissier de métier, même recette que ma grand mere comme épices elle mettait que du poivre noir et un bouchon de goute de poire avec ka marinade merci de poster cette recette joli souvenir morvandiau

    1. Bonjour
      J’ai eu des commentaires unanimes de tous les Morvandiaux :il faut bien du poivre et non pas de la cannelle .Mon « informatrice » avait oublié de le mentionner .C’était bon comme ça mais je pense qu’avec le poivre on doit avoir une saveur particulière que je vais tester, promis.En tout cas merci d’avoir pris le temps de me donner votre avis

    1. Merci beaucoup.Je connais le vôtre, je l’ai déjà visité plusieurs fois .Il est super et beaucoup plus fourni que le nôtre qui n’a que 9 mois d’existence(déjà un beau bébé) .Je pense que j’aurai l’occasion de tester certaines de vos recettes prochainement et avec des produits locaux car je pars en vacances en Guadeloupe prochainement.Bonne continuation à vous

Laisser un commentaire