Mulch sur la 17

petit rappel du plan

La parcelle 17 a été  installée fin  2016 avec un mulch de toutes sortes : broyat,  herbe, feuilles,  BRF de cerisier, de thuya et autres  et d’une couche de foin. Cette année, j’y ai planté des pommes de terre. Le terrain  au départ est argileux (du vrai avec lequel on peut faire des pots !)

Belle récolte sans terre dans le BRF

La terre et nos amis dans le sol ont tout assimilé. Plus aucun reste de broyat  (je coupe au broyeur  jusqu’à 4 cm) Après les patates, j’ai semé de l’engrais vert : phacélie, moutarde, avoine rude et rave d’Auvergne.

Les  semis ont eu du mal à s’implanter vu la sécheresse de cette fin d’année.

Il reste une dizaine de cm de bonne terre fabriquée  par mon mulch de 2016. Je vais refaire  un gros mulch et replanter des « treuffes » au printemps et tant pis pour la rotation.

Après fauchage, rectification du bord et ratissage des feuilles, une couche de terreau forestier a été posée .

Je me pose la question de ce que je peux mettre après,  j’ai du fumier pailleux de lapins, des feuilles de chêne, du broyat de cyprès d’un an, du broyat de thuyas du printemps, du foin et +. Je vais me renseigner auprès de mes amis permaculteurs et en particulier Léa et Louis du groupe Facebook « permaculture pour les nuls »

La vie est belle à la campagne, un rien nous occupe.

J’attendrai leurs réponses pour continuer ma couche. MERCI d’avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enter Captcha Here : *

Reload Image